Bienvenue chez CENTURY 21 Olbia, Agence immobilière HYERES 83400

Le PLU et le logement à Hyères : comment ça marche ? qui décide ? quel cadre ?

Publiée le 01/01/2017

Dans cette série d’articles consacrée au PLU d’Hyères et à ses implications relatives au logement, nous allons nous attacher à décrypter ce document parfois imposant, technique, souvent perçu comme complexe, et à en comprendre les enjeux pour les habitants des différents quartiers.

Pour cela, nous allons procéder par étapes au fil des articles :

  1. Comprendre le cadre général du projet : qui l’a voulu ? orienté ? cadré ?
  2. Quels moyens concrets le PLU se donne-t-il pour favoriser la création de logements ? avec quels objectifs ?
  3. Quels secteurs, quels quartiers seront concernés ? à quelle échelle ? à quel moment ?
  4. Quel impact pour le marché immobilier à Hyères ?

 

Le logement dans le cadre du projet de PLU : qui décide ?

Les objectifs de constructions nouvelles de logements figurant dans le nouveau PLU de Hyères tiennent compte de plusieurs acteurs. 

En premier lieu, le projet de PLU est naturellement issu de la vision de la municipalité qui l’a élaboré . L’urbanisme est en effet l’une des compétences qui a été décentralisée aux communes en 1983. A cet égard, Jean-Pierre Giran, Député-Maire, a notamment déclaré que la capacité maximale de Hyères serait portée à 65.000 habitants à l’horizon du PLU, contre 56 875 habitants en 2015, soit environ 8.000 habitants supplémentaires (+14% sur 10 ans environ). Il souhaite également promouvoir « une politique de logements pour accueillir sur le territoire les jeunes qui y ont vu le jour ». Le développement d’une offre de logements adaptée est donc affiché comme une priorité de la ville, notamment en fonction des moyens financiers des hyérois.

Rappelons à ce sujet que 75% environ de la population hyéroise est « éligible » au logement social, c’est-à-dire que ses revenus ne dépassent les plafonds de ressources suivants :

  • 26.144 €/an pour 1 personne seule
  • 34.913 €/an pour 2 personnes
  • 41.986 €/an pour 3 personnes
  • 50.687 €/an pour 4 personnes
  • 59.627 €/an pour 5 personnes
  • 67.200 €/an pour 6 personnes

(plafonds 2016 – logement type « PLS)

 Le logement social n’est donc pas réservé à une petite minorité, mais concerne bien en réalité la très grande majorité des hyérois. D’ailleurs, la liste d’attente est longue En 2015, la « liste d’attente » compte plus de 1.800 demandes, dont un quart environ patientent depuis plus de 3 ans... Qui sont les demandeurs ? essentiellement des locaux, qui peinent à se loger dans le parc privé de la commune. Voilà qui remet en cause certaines idées reçues, non ?

En second lieu, le projet de PLU est encadré à plusieurs niveaux  :

  • l’Etat dans sa politique nationale du logement, notamment au travers des lois (SRU, ALUR,…). Pour l’élaboration du PLU, c’est le « Porter à connaissance » du Préfet qui indique des objectifs pour le long terme. En l’occurrence, l’objectif est fixé à 3.353 logements aidés sur 10 ans (2015-2025), afin d’atteindre le seuil de 25% de logements locatifs sociaux (contre 12% aujourd’hui)
  • la Communauté d’Agglomération Toulon Provence Méditerranée (TPM), dont Hyères fait partie. Le PLH (Programme Local de l’Habitat) de TPM, fixe un objectif de production de 297 logements sociaux par an, dont 194 en construction neuve pour la période le PLH 2014-2016.

Voilà le décor planté. 

Dans le prochain article, nous examinerons quels sont les objectifs chiffrés que le PLU s'est fixé en matière de logements et quels outils concrets le PLU entend utiliser pour les mettre en oeuvre. 

Notre actualité